Je sais, je sais, je suis carrément à la bourre. Que voulez vous, je suis une procrastineuse olympique.

Mais je reviens avec une demande faite par un de mes proches amis, Tony. Lire et commenter Pour l'amour de Pete.

 

drapeau-gay-au-vent

 

Cette trilogie nous conte l'histoire de Pete et de Brian, deux jeunes hommes pré-pubères qui découvrent tout à la fois leur homosexualité, l'amour et les difficultés liées au fait d'être gay dans un monde tout sauf près pour ça (BOOM ! Combo !).
Ils ont 12 et 13 ans, et, suite à l'annonce  de leur homosexualité, ils vont devoir faire face au rejet, à la violence, à la souffrance, à la distance...beaucoup de trucs en -ance, quoi.

Le père de Pete, déjà un peu limite avant, pète les plombs en apprenant que son fils est gay et devient très très violent. Les deux jeunes s'enfuient pour quelques heures et trouvent, à leur retour chez les parents de Brian, la mère de Pete, qui a quitté son mari, ne supportant plus son comportement. Malgré le soutien des parents de Brian et le Danny, le policier gay de la ville, Brenda, le mère de Pete, fini par rejeter la faute sur Brian, et emmène Pete loin de leur ville, et de leur vie. S'ensuit une douloureuse dépression pour Brian, dont on suit principalement le point de vue dans ce premier tome.

Puis, suite à de nombreux rebondissements, les deux jeunes finissent par se retrouver grâce à la nouvelle famille d'accueil de Pete (eh oui, retournement de situation !! Mouaha ! Z'avez qu'à lire le bouquin pour tout savoir !) et les parents de Brian projettent de déménager dans la ville de ladite famille d'accueil, afin de permettre aux deux amoureux de rester ensemble.

Le reste...ben c'est dans le bouquin.

 

Voilà pour le pitch. Passons au bouquin en lui même.

 

Tout d'abord, la traduction, bien que particulièrement honorable, n'est pas parfaite. Pour ceux qui lisent l'anglais, je conseille donc la V.O.

Pour le reste...j'ai été plutôt déçue. Bien que le thème soit vraiment intéressant et touchant, les évènements sont assez peu réalistes et enlèvent à ce roman ce qu'il a d'un témoignage, d'un constat de société. J'ai du mal à imaginer des parents déménageant loin de chez eux, déracinant leur fille (oui, Brian à une petite soeur, désolée, avais omit ce détail) pour permettre à leur fils de 15 piges -qui s'est conduit comme un petit con, soit dit en passant- (Ouups, spoiler !) de retrouver son amoureux. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. De même, j'ai un peu de mal avec la façon dont les personnages sont décrits. De gamins normaux, l'auteur (Dewey...aucune info précise...dès que j'en ai, je vous dirais !) en a fait la caricature d'eux même, et, malheureusement, d'un certain cliché de la société : le gay-fontaine, ou le mec TELLEMENT sensible qu'on lui dit bonjour, il pleure. En plus de ça, y a quand même certains clichés...mais,  globalement, sur la forme, c'est sympathique, fluide bien qu'un peu longuet parfois, on s'attache à certains personnage, puis ça change...

Globalement, et pour terminer, c'est une série touchante, sur un sujet important, mais qui vise tout de même peut-être plus jeune, plus romantique (au sens littéraire du terme, avec ce que ça comporte de drame et d'emphase) ou simplement plus romanesque.

 

Bon, allez, parce que je suis quand même vachement sympa (et belle, intelligente, modeste...), je vous donne même le lien où vous pouvez trouver la traduction des deux premiers tomes : http://pourlamourdepete.free.fr/

Et pis la V.O: http://www.deweywriter.com/chapters/dewey-dir.htm